QUI SOMMES-NOUS ?

42 Lyon Auvergne-Rhône-Alpes

L'implantation de l’école 42 Lyon Auvergne-Rhône-Alpes est une des réponses aux transformations en profondeur que le numérique impose à notre société : économie, emploi, enseignement, art, communication, tous les secteurs sont concernés ! 60% des élèves d’aujourd’hui exerceront demain un métier qui n’existe pas encore …

Toujours plus numérisée, notre économie a besoin de développeurs informatiques, créatifs, adaptables et qualifiés. Et les entreprises ont souvent des difficultés à les recruter. C’est pourquoi les acteurs régionaux du numérique ont fondé l’association Le 101, dont l’objet est d’administrer l’école sur le modèle 42. Ouverte en 2017 avec le même nom que l’association, l’école adoptera 42 Lyon-Auvergne-Rhône-Alpes en juin 2019, au lancement du réseau mondial 42 Network. Hébergée sur le Campus-Région du Numérique, un lieu physique de formation et d’échanges et l’outil de tout un écosystème, 42 Lyon Auvergne-Rhône-Alpes accueille près de 120 apprenants par an à Confluence. Le Campus réunit des formations innovantes, et met à la disposition des organisations, une offre de services indispensables à l’emploi, à la croissance et à la transformation digitale.

Tout est en mouvement dans le numérique

Les machines sont toujours plus puissantes, toujours plus mobiles, toujours plus connectées, et le monde prend conscience de la réalité et de la nécessité de digitaliser l’économie. Nouvelles compétences, nouveaux métiers, transformation des emplois traditionnels, le numérique bouscule les codes pour impacter aussi bien l’organisation des entreprises ou la consommation, que toutes les relations humaines et commerciales. Parmi les nouvelles compétences qu’exige de plus en plus le secteur du numérique, la maîtrise du code informatique est un enjeu essentiel. Parmi les formations existantes, 42 propose un modèle original que 42 Lyon Auvergne-Rhône-Alpes reproduit intégralement. Ce qui fait la force de 42 Lyon Auvergne-Rhône-Alpes, ce qui construit son ambition, c’est qu’il se crée en lien étroit avec tout l’écosystème numérique de la région.

Digital League, le cluster des entreprises de la filière numérique en Auvergne-Rhône-Alpes

Avec plus de 500 membres, son objectif est de favoriser la croissance économique et l’emploi en région. Digital League propose à toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, des actions au service de 3 missions : fédérer, grandir, rayonner. Au quotidien, Digital League favorise l’échange des bonnes pratiques entre entrepreneurs, écoles, laboratoires, investisseurs et institutionnels pour faire naître des synergies gagnantes.

Entreprises et Numérique (ENE)

L’ENE a été créé en 2003 à l’initiative de la Métropole de Lyon par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon (CCI), la Chambre des Métiers et de l’Artisanat du Rhône, la CPME du Rhône et le MEDEF Lyon-Rhône et soutenu par le conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes. Ses principales missions sont d’améliorer la compétitivité des entreprises par un usage pragmatique du numérique, de diffuser les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) au sein des PME/PMI, et d’accompagner concrètement les projets numériques des entreprises. L’ENE apporte aux PME/PMI un œil d’expert sur leurs projets numériques, il les aide à définir clairement leur besoin et leur propose une méthodologie de conduite de projet.

x
MINALOGIC, créé en 2005, rassemble désormais 350 adhérents (dont 300 entreprises)

Pôle de compétitivité mondial des technologies du numérique en Auvergne-Rhône-Alpes, Minalogic accompagne ses adhérents dans leurs projets d’innovation et de croissance, afin de booster leur objectif de développement et de rayonnement au niveau mondial. Grâce à l’accompagnement du pôle, 519 projets ont été financés, représentant un investissement de R&D global de 2,1 milliards d’euros, dont 836 millions d’euros de subventions publiques. Les technologies, produits et services développés par les acteurs de l’écosystème s’adressent à tous les secteurs d’activités (TIC, santé, énergie, usine du futur…), et couvrent l’ensemble de la chaîne de valeur numérique, en alliant la micro-nano électronique, la photonique et le logiciel (capteurs miniaturisés, objets connectés, big data, cloud, intelligence artificielle, applications web…).